Paris, Séminaire

Osvaldo Cariola
Marc Saint-Paul
René Lew
06 12 12 85 97

L’engagement de la psychanalyse (XXIX)

Les trois points-noeud :
logique, grammaire, homophonie et leur nouage

On abordera ces points-noeud avec le schématisme borro-projectif, sans exclure un quatrième point-noeud comme pourrait le suggérer la structure de huit triskels de la mise-à-plat canonique du noeud borroméen. Le trivium médiéval était déjà au coeur de la logique triadique de Peirce. La rhétorique, science du bien parler, art de la persuasion, mais aussi du contournement (borro-projectif) s’associe (1) à la grammaire, en s’appuyant depuis les modistes (cf. Irène Rosier, La grammaire spéculative des modistes) sur le hors-signification, (2) à la logique ou dialectique, science du réel que Lacan définit du hors-sens, et (3) à l’homophonie comme paradigme de l’équivoque. À la récursivité, concept logique, peuvent s’adjoindre des concepts corrélatifs issus de la grammaire et de la rhétorique.
Les questions liées à l’anaphore (en particulier réflexive), et la question des voix énonciatives, en particulier dans la prosopopée, sont à reprendre, parmi bien d’autres. Le travail sur la rhétorique peut ainsi accompagner celui sur la poétique (colloque de Dimensions de la psychanalyse 2019).
Les études au croisement de la sémiotique et de la théorie des catastrophes sont à considérer : explorant les thèses de René Thom sur la morphodynamique, les instabilités et les transitions, appliquées aux champs de la grammaire, du discours et de la sémantique, elles introduisent aussi la réflexion sur le chaos (colloque de Dimensions de la psychanalyse 2020). Cf. Semiosis and Catastrophes – René Thom’s Semiotic Heritage, Lang, 2010.
La négation linéaire de Jean-Yves Girard et sa théorie des coupures et de leur élimination donnent de nouveaux outils pour éclairer la dialectique hégélienne de l’Aufhebung, tandis que la logique du vague (Peirce) et le polymorphisme du second ordre logique ouvrent à la polysémie.
Les correspondances entre les trois points-noeud du borroméen lacanien, carrefours ternaires des (mé)prises, avec l’inhibition, le symptôme et l’angoisse sont à réinterroger.
Mais l’on ne saurait perdre de vue, en se penchant sur ces questions relativement techniques (mais que la psychanalyse traite déjà dans les termes de Verdichtung, Verschiebung voire Entstellung), la question globale liée à la récursivité qui était au travail ces dernières années via la réflexion épistémologique (avec la physique quantique, la biologie relationnelle de Rosen,…) et qui conduit également à s’intéresser au constructivisme sous ses différents aspects : kantien, hégélien, mathématique avec Brouwer entre autres, ou encore radical.

M. S.-P. & Co
le 15 juin 2018

Dates, horaire, lieu
Les vendredis qui précèdent la lysimaque, à partir d’octobre, soit les 12 octobre, 9 novembre et 7 décembre 2018, et les 11 janvier, 8 février, 15 mars, et 5 avril 2018, au 7 bd de Denain, 75010 Paris, code 30B12, interphone, escalier B, 1er étage à gauche. Entrée libre.

Comments are Disabled