Posts Tagged: Abdou Belkacem

Paris, Séminaire

Abdou Belkacem
belkacemabdou@gmail.com

Un brin décalé

Au cours du séminaire Bien entendu, nous avons dit en quoi l’écriture fait tiers entre la parole et la voix. L’écrit du silence en ressort comme son praticable extensionnel. L’écriture comme rapport d’échange met en œuvre l’articulation signifiante, de substance temporelle et de consistance logique.
Cette année, je vous propose de bas lire Freud, Lacan, René Lew… pour en dégager ce qui balise le parcours tracé par effacement de l’écriture.
Ne serait-ce que le rapport d’échange entre l’auteur et le lecteur, comment opère le tiers terme de l’écriture ? Et sans mettre à l’écart la question qui se pose alors en catastrophe : « Qui est le narrateur ? » Se construit alors un feuilletage depuis ce mouvement chaotique de déconstruction-construction de la pulsion. Pas si simple d’en parler ? Et pourtant fondamental.
Dans Inhibition, symptôme et angoisse, Freud dit : « Il est presque humiliant qu’après un si long travail nous rencontrions toujours et encore des difficultés dans la conception des faits les plus
fondamentaux, mais nous nous sommes proposé de ne rien simplifier et de ne rien dissimuler. Si nous ne pouvons voir clair, du moins voulons nous voir clairement les obscurités. » Car quoi de plus simple que le symptôme en psychanalyse et pourtant il relève du complexe de l’écriture. Freud en parle en terme de « formation de symptôme comme substitut du préjudice porté par la pulsion ». Une écriture impliquant une ternarité avec l’inhibition et l’angoisse, ternarité reprise par Lacan avec la figuration du nœud borroméen.
À chacun son schéma(tisme), René Lew propose pour illustrer cette affaire d’écriture soit la surface de Boy et son point triple, soit les arts plastiques. Ce sera l’occasion de vous parler, entre
autres, de la structure du décalage (ou du décalé) dans le monde japonais.
À chacun de ne pas craindre de faire au moins un choix, puisse-t-il en mourir de honte. L’hontologie, néologisme de Lacan à la fin de son séminaire L’envers de la psychanalyse, c’est un brin décalé de l’ontologie.

A. B.

Dates, horaire, lieu
Le mardi à 20h30, rythme mensuel à partir d’octobre 2019,
8 rue Saint Merri, 75004 Paris.
Inscription par mail : belkacemabdou@gmail.com

Paris, Passes hors associations

Passes hors associations

Après-midi des passes hors associations

Le dimanche 17 novembre 2019

Toutes les associations qui soutiennent les passes extra-associatives y sont conviées, ainsi que toute personne intéressée.

– What opera is like a railway line? […]
– The Rose of Castille- See the wheeze? Rows of cast steel. Gee!
James Joyce, Ulysses, Ed. Penguin modern classics, p. 170.
-Quel opéra fait penser à la tonte des moutons ? […]
-L’enlèvement d’Hélène. Vous voyez le truc ? L’enlèvement des laines. Hein!
James Joyce, Ulysse, Folio, p.197.

Et pourquoi ne pas aller plus loin ? Pourquoi devrions-nous faire baisser le ton ? Dépasser, tel est le principe de Lacan pour répondre aux questions du « drôle de belge » à la radio dans « Radiophonie ». Car vouloir se faire comprendre de tous semble bien plaisant sauf à en promouvoir la grève de la culture.

Paris, Séminaire Abdou Belkacem

Abdou Belkacem
belkacemabdou@gmail.com

Bien entendu !

Du malentendu nécessaire dans l’échange de la parole peut émerger dans un après coup, et comme une évidence, un « Bien entendu! » qui déjà nous échappe.