Posts Tagged: François Ardeven

Paris, Midrach

François Ardeven

Midrach laïque
La nature, la vie, le golem

La politique — qui fut avec la lecture d’À l’ombre de Dieu de Michael Walzer le thème de l’an passé — fut très longtemps aveugle à la nature, et l’homme en occident eut besoin de la vaincre, de mille façons. La doctrine des animaux-machines de Descartes autorisa qu’un mur soit dressé entre les hommes et le reste des vivants. Il y eut aussi bien des hommes qui ne furent pas traités comme des hommes, et parfois même pas comme des animaux.
La politique aujourd’hui entend davantage, quoiqu’encore avec difficulté, la leçon de Spinoza, deus sive natura : Dieu, soit la nature.
Le judaïsme, peu occidental par là, n’a jamais considéré qu’il y eut un tel fossé entre les espèces, entre le parlant, le medaber, et les autres créatures. La Bible est peuplée d’animaux pleins d’esprit. On explorera cette année la place qui leur est faite. On s’approchera avec prudence de la conception judaïque de la vie.
Enfin, une partie de l’année sera réservée au mythe du golem, ancêtre de l’intelligence artificielle, qui occupe tant l’humanité aujourd’hui.

Une bibliographie sera indiquée au fur et à mesure comme à l’accoutumée. On lira avec bénéfice l’œuvre d’Elisabeth de Fontenay. Chaque leçon, quoiqu’en lien avec les autres, aura une certaine autonomie.

Dates, horaire, lieu
Un dimanche par mois à 10h00. Dates prévisionnelles :
22 septembre, 13 octobre, 10 novembre et 15 décembre 2019, et 19 janvier, 9 février, 22 mars, 19 avril, 17 mai et juin (non encore fixé) 2020,
au Centre Medem Arbeter Ring, 52 rue René Boulanger, 75010 Paris.
PAF : 10 €, tarifs réduits et abonnements.
Contact : Édith Apelbaum : 06 14 85 01 38.

Lacan avec Spinoza

Vient de paraître

Lacan avec Spinoza

Actes du colloque de la Lysimaque des 21 et 22 mai 2016

Maryan Benmansour, Geneviève Brykman, René Lew, Emmanuel Brassat, Stéphane Dugowson, Jeanne Lafont, François Ardeven, Frédéric Dahan, Victor Azoulay, Ivan Segré, Pierre Pitigliano, Thierry Beaujin

© Lysimaque, 2019.
ISSN 2609-0880.
ISBN 978-2-906419-26-1
689 pp. 30 €.
Participation aux frais de port 5 €.

Avons-nous bien mesuré l’effet de l’excommunication de Spinoza ? Avons-nous bien saisi celui de l’excommunication de Lacan avec Spinoza ? Et dans quelle mesure nous fait-elle accéder à un autre plan de lecture ?
C’est là un des points sur lesquels Lacan nous invite à réfléchir depuis la séance inaugurale du séminaire Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, le 15 janvier 1964 :

« […] non seulement par les échos qu’il évoque, mais par la structure qu’il implique, ce fait introduit quelque chose qui est au principe de notre interrogation concernant la praxis psychanalytique. »

Pour toute commande, veuillez vous adresser à la Lysimaque
lysimaque@wanadoo.fr

 

L’impact de mai 68 sur la psychanalyse

Vient de paraître

L’impact de Mai 68 sur la psychanalyse

Actes du colloque de Dimensions de la psychanalyse des 30 septembre et 1er octobre 2017

François Ardeven, Emmanuel Brassat,
Jean-Charles Cordonnier, Yann Diener,
Jean-Claude Fauvin, José Guey, Amîn Hadj-Mouri,
Karim Jbeili, Simone Lamberlin, René Lew,
Jean-Jacques Moscovitz, Frédéric Nathan-Murat,
Thierry Simonelli, Pierre Smet

© Lysimaque, 2019. ISSN 2609-0880. ISBN 978-2-906419-30-8. 21 x 14,8. 253 pp. 20 €.

En quoi Mai 68 a-t-il modifié la psychanalyse ne serait-ce qu’au travers du discours de Lacan ? Aujourd’hui la distance d’avec les « événements » de mai 68 ― et leur cinquantenaire ― implique une gageure : peut-on « éprouver » encore les En-Je (Lacan) de ce « joli mai » ? Ouverture et fermeture rapides (mais la Commune de Paris a duré à peine plus de deux mois, avec d’autres enjeux ― et les Versaillais sont toujours sur la brèche). Peut-on saisir avec un tel délai ce qui subsiste de ce qu’a été ce chamboulement (qui plus est au moins européen) ?

Pour toute commande, veuillez vous adresser à la Lysimaque
lysimaque@wanadoo.fr