Posts Tagged: Poétique de la psychanalyse

Paris, Colloque

Dimensions de la psychanalyse
dimpsy@wanadoo.fr

les 5 et 6 octobre 2019

Poésie et poétique de la psychanalyse
(Structure du poème, fonction de la poétique)

« […] je ne suis pas un poète, mais un poème. »
J. Lacan, Autres écrits, p. 572.

« Et qui s’écrit, malgré qu’il ait l’air d’être sujet » (ibid.).

Comme la psychanalyse, la poésie met en jeu la parole (y compris dans l’écrit). Elle valorise le sens contre la signification, le rythme contre la répétitivité, le sujet contre l’objet. Par la parole elle construit et déconstruit le monde, l’Autre, la langue. C’est ce que ce colloque cherchera à mettre en évidence.
On pourra soutenir, par exemple, que « lalangue » participe de cette poétique. En particulier la structure de la nomination participe de la syntaxe constituante du réel que la poésie cherche à faire bouger. Ce sera en particulier une interrogation sur l’écriture.
On ne peut que valider le principe poétique de la psychanalyse, car il répond au processus primaire opérant en tant qu’inconscient. Aussi s’agit-il moins de décortiquer la signifiance que d’admettre de se laisser porter par la parole que véhicule la poésie comme tenant du système de tierce personne par quoi le sujet se hisse au niveau de l’Autre et, ce faisant, de l’Un, en une sé-paration telle que le sujet se rend tributaire des signifiants qu’il met en place pour en dépendre, réversivement.
Par là la poésie est spécifique du sujet qu’elle instaure en construisant des réels valides pour celui-ci.

R.L.

Programme actualisé

Paris, Séminaire Dimensions de la psychanalyse

Dimensions de la psychanalyse

Séminaire préparatoire au colloque d’octobre 2019
Poétique de la psychanalyse

« […] je ne suis pas un poète, mais un poème. »
J. Lacan, Autres écrits, p. 572.